CASINO EN LIGNE

JEUX DE CASINO

FRANCE

JEU LEGAL




Newsletter Jeu France

L'ARJEL dénonce le blocage des sites illégaux par DNS

30/03/2012

Le Gouvernement français a publié au JO le 1er janvier dernier un décret stipulant que lorsque l’arrêt de l’accès à une offre de paris ou de jeux d’argent et de hasard en ligne a été ordonné par le Président du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) et les hébergeurs de sites ont l’obligation de procéder à cet arrêt.

Pour mémoire, le décret explicite les modalités de blocage qui doivent être mises en œuvre ainsi que la compensation des éventuels surcoûts engendrés par cette procédure. Rappelons que seul le blocage par DNS était concerné par le remboursement. Suite à ce décret, le TGI de Paris avait demandé aux FAI de bloquer l’accès au site romecasino.com.

Selon nos confrères de La Tribune, le Gouvernement, qui avait omis de consulter le Conseil National du Numérique ou encore la notification européenne et de l’ARCEP, n’aurait pas consulté non plus l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne (ARJEL), qui aurait découvert le décret le 1er janvier. Jean-François Vilotte, Président de l’ARJEL a donc adressé une lettre à Valérie Pécresse, Ministre du Budget, pour dénoncer ce choix de blocage par DNS sachant que tous les FAI n’ont pas les infrastructures nécessaires. Par ailleurs, les coûts n’ont selon lui pas été estimés, alors qu’ils sont à la charge de l’ARJEL.

Il semblerait par ailleurs ce que ce système de blocage par DNS ne soit pas vraiment efficace. En effet, dès le lendemain du blocage de romecasino.com ou encore de winpalace.com, deux des sept sites de casino en ligne bloqués depuis la publication du décret, les sites étaient à nouveau disponible en France sous de nouveaux noms de domaine.

Articles en relation:
Le TGI de Paris ordonne le blocage de RomeCasino.com
Les frais de blocage des sites illégaux seront pris en charge par l'ARJEL
L'ARJEL assigne les FAI à bloquer des sites de casino en ligne

 
>> Toutes les actualités générales du casino légal en France
 

PokerStars

Actualité du casino en ligne légal en France

14/01/2019 31 millionnaires en Suisse en 2018 et une nouvelle loi favorable aux joueurs en 2019
L'année 2018 a été particulièrement réussie pour 31 joueurs suisses, qui ont décroché au cours de l'année un gain d'un montant supérieur au million, par le biais des différentes loteries organisées dans le pays, mais aussi des paris hippismes organisés ... Lire la suite

Casino Légal France
09/01/2019 La Française des Jeux lance un nouveau jeu à gratter évènementiel : The Wall
La Française des Jeux a annoncé le lancement de « The Wall », un nouveau jeu à gratter évènementiel, qui s'inspire de l'émission télévisée éponyme diffusée sur TF1. Ce jeu, qui s'inscrit dans le cadre du partenariat entre la FDJ et TF1 Licences, est ... Lire la suite

Française des Jeux (FDJ®)
08/01/2019 GIVERNET, BLANCHET « en marche » pour « une politique nouvelle du jeu en France »
GIVERNET, BLANCHET « en marche » pour « une politique nouvelle du jeu en France » L'Etat et les jeux, l'état du jeu (II) : impressions, commentaires sur le colloque qui s'est déroulé à l'Assemblée nationale le 30 novembre 2018 ... Lire la suite

Casino Légal France
05/01/2019 Les KO Series en janvier sur Bwin !
Winamax Series sur le site du même nom, Winter Series sur Pokerstars, et maintenant KO Series... Le mois de janvier s'annonce chargé dans le secteur du poker en ligne. En effet, après une période de relative accalmie durant les fêtes, tous les opérateur... Lire la suite

Bwin Poker
02/01/2019 Ardent Group part à l’assaut du marché français
Ardent Group, le premier opérateur belge de jeux d'argent, part à l'assaut du marché français. Le casinotier, qui a prévu d'implanter son siège national dans son club de jeux parisien, dont l'ouverture est prévue à la fin du premier semestre 2019, c... Lire la suite

Casino Légal France
>> Toutes les actualités des sites de casino légaux en France
 

  Accueil > Casino en ligne > Actualités du casino légal en France > L'ARJEL dénonce le blocage des sites illégaux par DNS