CASINO EN LIGNE

JEUX DE CASINO

FRANCE

JEU LEGAL


BetClic demande une baisse des taxes et l'autorisation des jeux de casino

30/11/2010

Dans un interview accordé au Figaro, Stéphane Courbit, président du conseil d'administration et actionnaire à 50 % de BetClic Everest Group, réclame un assouplissement de la législation sur les jeux d'argent en ligne en France.

Taxes trop élevées sur les jeux

La taxation actuelle en France est trop élevée et empêche les groupes français de se développer. Stéphane Courbit indique ainsi que l'activité de paris sportifs de BetClic sur le territoire français, bénéficiaire l'an passé, va perdre 25 millions d'euros. Il demande également à ce que la loi soit révisée rapidement dans l'intérêt du monde sportif, de la lutte contre le jeu illégal et dans l'intérêt de l'État.

Stéphane Courbit fait ainsi le parallèle avec l'évolution de la loi en Italie : " L'Italie a, au cours des dernières années, progressivement baissé sa fiscalité sur les jeux, passée de 14 % à 3,5 %, et même les jeux de casino ont été autorisés sur Internet. Cela a permis au gouvernement de capter 90 % du marché illégal, mais surtout d'augmenter ses recettes fiscales. En France, non seulement nous sommes à 12 %, mais, en plus, tous les jeux de hasard en ligne sont interdits. Le minimum vital est un niveau de fiscalité en dessous de 5 %. Cela profiterait aussi bien aux consommateurs, qui auraient plus de plaisir à jouer, qu'à l'État, avec des recettes fiscales en augmentation. Aujourd'hui, il n'y a que des perdants. La loi doit évoluer au plus vite au risque de laisser les jeux d'argent sur Internet aux mains d'opérateurs étrangers.".

Elargir le périmètre des jeux autorisés aux jeux de casino

Actuellement, les jeux en ligne de machines à sous, vidéo poker, roulette, blackjack et autres jeux de table, ne sont pas autorisés dans la loi française. A ce sujet, Stéphane Courbit pense que le périmètre des jeux est trop limité et que cela profite aux sites qui ne possèdent pas de licence. Il dénonce également l'avantage donné à la FDJ et au PMU qui ont toujours le monopole des jeux de grattage et de tirage pour le premier, et les paris hippiques hors Internet pour le second. Stéphane Courbit annonce ainsi : "Soit la loi évolue vers plus d'équité, soit nous devrons nous poser la question d'aller remettre en cause le monopole de la FDJ sur les jeux de tirage et de grattage et celui du PMU sur les paris hippiques hors Internet.".

Augmenter le taux de retour aux joueurs

Un autre point mis en avant par Stéphane Courbit est le taux de retour aux joueurs qui est actuellement plafonné à 85% des sommes misées. Ce taux est beaucoup est trop bas comparé aux taux de retour offert dans les autres pays comme le signale Stéphane Courbit : " Partout en Europe, mais également en France si vous n'avez pas pris de licence, vous redistribuez 96 %. Nous n'avions pas imaginé à quel point la déception serait grande pour les joueurs français, qui savent qu'à l'étranger, et sur les sites aujourd'hui illégaux, les taux de distribution sont nettement plus élevés.".

Pour terminer, Stéphane Courbit a indiqué que si la loi n'était pas révisée avant décembre 2011 (la clause de révision de la loi était prévue en décembre 2011), BetClic Everest Group allait arrêter la publicité à la télévision et réduire de 80% ses investissements publicitaires notamment dans le sponsoring sportif.

Source: Le Figaro

 
>> Toutes les actualités générales du casino légal en France
 

PokerStars

Actualité du casino en ligne légal en France

14/01/2022 Partouche espère la légalisation des casinos en ligne
Touché mais pas coulé par la crise sanitaire, le groupe Partouche, qui possède de nombreux établissements dont le casino de Forges-les-Eaux (Normandie), qui a dû fermer ses portes pendant 80 jours lors du premier confinement puis 200 jours entre l’hi... Lire la suite

Casino Légal France
14/01/2022 Isabelle Bastien rejoint le groupe FDJ en tant que directrice commerciale
Diplômée de l’École supérieure du commerce extérieur (ESCE) et de l’Institut d’administration des entreprises (IAE Paris), Isabelle Bastien est nommée, à 50 ans, directrice commerciale du groupe FDJ. Elle intègre également le Comité de direction du ... Lire la suite

Casino Légal France
13/01/2022 Partez à la recherche des trésors de la "Mine d'Or" de la FDJ !
Après "Baraka", la Française des Jeux (FDJ) revient avec un autre nouveau jeu d'argent en ligne nommé "Mine d'Or" ! On vous explique tout dans ce nouvel article... "Mine d'Or" : c'est quoi au juste ? "Mine d'Or" est un nouveau jeu de la FDJ qui vient ... Lire la suite

Partez à la recherche des trésors de la "Mine d'Or" de la FDJ !
06/01/2022 300 000 € à se partager avec Baraka, le nouveau jeu illiko de la FDJ !
La Française des Jeux (FDJ) revient en force avec un jeu baptisé "Baraka". Zoom sur ce nouveau titre de la gamme illiko qui vous donne une chance de remporter une belle somme ! "Baraka" : c'est quoi au juste ? Il s'agit du nouveau jeu en ligne de la... Lire la suite

300 000 € à se partager avec Baraka, le nouveau jeu illiko de la FDJ !
04/01/2022 Baraka, un nouveau ticket à gratter pour FDJ
L’année débute sur les chapeaux de roue pour FDJ, qui vient de lancer un nouveau ticket à gratter éphémère, qui vient compléter sa gamme Illiko. Disponible en point de vente et en ligne sur www.fdj.fr, « Baraka » permet de remporter jusqu’à 300.000 e... Lire la suite

Baraka, un nouveau ticket à gratter pour FDJ
>> Toutes les actualités des sites de casino légaux en France
 

  Accueil > Casino en ligne > Actualités du casino légal en France > BetClic demande une baisse des taxes et l'autorisation des jeux de casino