Casino légal en France

Jouer au casino en ligne sur les sites agréés de jeux d'argent autorisés par la France

Casino légal en France: jouer au casino en ligne en France

Casino en ligne en France: une offre complète et attractive est nécessaire

17 janvier 2011

Dans un interview accordé à IGAmagazine, Nicolas Béraud, président de BetClic Everest Group, estime que, sans changement majeur de la loi en France, cette ouverture du marché des jeux en ligne sera un fiasco.

Nicolas Béraud a été nommé président de Betclic Everest Group suite au départ de Stéphane Courbit. Nicolas Béraud est le fondateur de BetClic et il était devenu directeur général du groupe en mars 2010. Il est dorénavant en charge de la direction des quatre sociétés de poker, casino, paris sportifs et paris hippiques : Everest Gaming, BetClic, Bet-at-Home et Expekt.

Dans cet interview, Nicolas Béraud déclare que les conditions d’accès au marché des jeux sont très contraignantes et pénalisent les opérateurs privés. Il ajoute que l'on "constate de profondes entorses sous forme de distorsions de concurrence qui créent un déséquilibre structurel entre les opérateurs publics en situation historique de monopole sur les jeux d’argent et les opérateurs privés".

Il dénonce également le périmètre restreint de l’offre de jeux, le faible TRJ (Taux de retour joueur) combinés à une fiscalité élevée et un droit au pari exclusif à la France qui poussent les joueurs Français à s’expatrier de plus en plus vers des sites non agréés avec pour effet immédiat la perte de recettes fiscales importantes pour l‘État, une sécurité de jeu diminuée pour les joueurs sur des sites non contrôlés (protection des joueurs faibles, fraude, collusion…).

En ce qui concerne les casinos en ligne, Nicolas Béraud espère que, comme en Italie, la France revoie les conditions du marché et propose une offre complète (jeux de chance et de casino). L’État italien a ainsi perçu au total davantage de taxe et la quasi-intégralité des Italiens joue sur des sites agréés.

Le président de BetClic Everest Group déclare avoir "confiance dans la capacité des législateurs à écouter les acteurs tant privés que publics pour réussir ensemble le développement maîtrisé, harmonieux et responsable de ce nouveau marché". Pour garantir la pérennité du marché et que cette ouverture ne deviennent pas un fiasco, Nicolas Béraud ajoute que " la clause de revoyure doit permettre au marché des jeux en ligne d’atteindre ses objectifs initiaux et ce au bénéfice de l’ensemble des acteurs du marché et non uniquement des opérateurs privés".

Lire l'interview complet sur IGAmagazine.

 

Jouez avec modération!


Actualité du casino en ligne légal en France

Hausse de +7,2% du chiffre d'affaires du groupe FDJ au 1er trimestre

19 avril 2024 — Le groupe FDJ a annoncé avoir enregistré une hausse de +7,2% à 710 millions d’euros de son chiffre d’affaires au 1er trimestre et de +1,1% à périmètre comparable. Ce bon résultat est notamment po...

"Illiko Crescendo" : un jeu de la FDJ qui peut rapporter gros !

12 avril 2024 — La Française des Jeux (FDJ) revient en ce mois d'avril avec un nouveau venu au sein de sa fameuse gamme Illiko. Zoom sur ce jeu baptisé "Illiko Crescendo" et qui permet de gagner jusqu'à 100 000 eur...

L'histoire de Thunderkick

12 avril 2024 — Cette semaine, cap sur la Suède pour découvrir l'histoire du fournisseur Thunderkick ! Un projet parti de rien... Thunderkick est fondé en 2012 dans un petit appartement à Stockholm, en Suède, p...

La Française des Jeux lance « Crescendo », un nouveau jeu de grattage

5 avril 2024 — La Française des Jeux (FDJ) a lancé « Crescendo », un nouveau ticket à gratter à 3 euros permettant de gagner jusqu’à 100.000 euros. Disponible dans tous les points de vente habituels, le jeu con...

Toutes les actualités des casinos en ligne légaux en France

Meilleurs casinos en ligne en France


PokerStars
PokerStars

© 2024 CASINO-LEGAL-FRANCE.FR - Tous droits réservés - Charte graphique Six Design
Mentions légales - Avertissement - Jeu responsable - Plan du site - Contact
Jeu-Legal-France.fr sur Twitter   S'abonner au flux RSS